Nommer le monde

LE POUVOIR DES MOTS. Les mots se savourent en bouche comme un fruit savoureux ! Les couleurs que l’on a nommées ont plus d’éclat : Outremer, terre de sienne brûlée, turquoise…, les objets ont plus de vie : cristal, boue, ciel…, les sensations les émotions ont plus d’existence : rêver, détester, aimer…
Le mot recrée l’objet qu’il désigne.
Quand le monde et ses objets changent, les mots changent !
Aujourd’hui, les pêches et les tomates « industrielles » n’ont plus de goût, alors, le mot qui les désigne en vient à perdre sa saveur. Et lorsque le mot a perdu son gout, on oublie le goût du fruit.
En changeant les mots, on recrée le monde : une femme de ménage devenue une technicienne de surface, n’est plus vraiment une femme, et fait autre chose que du ménage… Un agriculteur (du latin ager : champ et colere : cultiver) qui cultive son champ est devenu un exploitant agricole dont la fonction est d’exploiter la terre.
Mon métier c’est conteuse. Je suis bien contente ! J’aurais pu être compteuse… compteuse/comptable de chiffres ou encore compteuse d’étoiles dans le ciel. Beau métier pour rêver. Mais, moi, je conte avec des mots. Et je continue, surtout, à faire attention que les pêches que je ramasse ou achète aient bon goût ! Je ne voudrais pas perdre le sens du mot pêche.

Sortie d’automne 15 H LE 11 NOVEMBRE À Nantes

Voici l’automne, les feuilles des arbres jaunissent puis rougissent puis brunissent puis tombent ! Les petites plantes des trottoirs elles, poussent encore, toutes vertes comme elles le sont au printemps. La vergerette tend vers le ciel ses longues hampes, les petites graines rouges et noires de morelles tachent la verdure, et on peut encore manger du mouron blanc et de l’ortie. Vous êtes tous conviés à la déambulation BELLES DE BITUME
Samedi 11 novembre à 15 heures pour marquer les plantes du quartier Zola. Départ place Danton. Il y aura des tisanes chaudes….
Inscriptions : lecume.desmots@laposte.net

 

Nommer le monde

Mardi 24 Octobre

Je viens de trouver une phrase de Camus « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. ». Merci Albert ! Cette phrase dit d’une autre façon ce que je crois depuis longtemps : en nommant le monde, nous le faisons exister. Nommer le monde c’est se saisir de ces mots gratuits, qui circulent tout autour de la planète, qui volettent dans l’air et que les conteurs, les poètes, et chacun d’entre nous, saisissent au passage. Dans la performance de rues Belles de Bitume, la cerise sur le gâteau c’est de nommer les plantes. Lorsque l’on entend les noms « Ruine de Rome », « Bourse à Pasteur », Nombril de Vénus », « Peigne de Vénus »… Cela donne envie de connaître les plantes auxquelles on donne ce nom. Pareillement, lorsque l’on voit les photos ci dessous, on a envie de connaître le nom de ces plantes que l’on voit.

L’ÉTÉ DES BELLES DE BITUME

Nantes – Jeudi 7 Juillet 20 H – Place du Petit Bois – Départ de chez Françoise Boudier Sculptrice – participation 10 €.

Un spectacle de la conteuse Frédérique Soulard (avec l’aide de son assistant M. Adventisse Vernaculère ) – pour la compagnie l’écume des mots

Lors de la déambulation, les contes autour de la naissance des plantes, de l’origine des fleurs et de la mythologie des arbres s’épanouissent autour de « La BELLE », décor mobile, qui libère livres, tisanes, peintures et leçons de botanique mimée et marquage par le public du nom des plantes sur le bitume.

La trace du nom écrit qui demeure quelques mois enracine nos pas dans notre quotidien et remet en mémoire l’engagement de chacun en matière de protection de la planète et de sensibilisation à la biodiversité.SAUTRON 1 RED

Plus je regarde plus elles existent !

Il y a 2 milliards d’années lorsqu’un arbre tombait, faisait-il du bruit si personne n’était là pour l’entendre ? Les oreilles sont-elles nées en même temps que le bruit ? Lorsque je marche sur les trottoirs et que je suis attentive, j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de petites sauvages qui me saluent à l’angle du bitume. Est-ce que mon regard, fait-il exister ce que je regarde enfin ? Et lorsque je m’approche, je vois la beauté de la fleur rose de l’épilobe et si j’attends quelques jours, la gousse de section carrée s’ouvre en laissant apparaître des graines poilues dans un ordonnancement d’une beauté incroyable, qui s’envoleront au vent… quand mon regard les aura quittées ? Demain, peut-être en verrons nous à Sautron lors de la sortie Belles de bitume qui commence à 15 heures sous les halles de Sautron. J’aurai la petite charrette que Martine Ritz a embellie et des loupes de botanistes pour observer ces semences d’épilobe… et je raconterai des contes toujours plus merveilleux sur le végétal.epilobe 2 red

Qui a dit que les plantes étaient immobiles ?

BB geranium parti red

Parfois, il reste le nom alors que la plante est partie. Qu’importe. Son nom, c’est sa trace, son souvenir, c’est encore mieux qu’une photo. Une photo c’est une seule plante, un nom évoque toutes celles qui portent le même nom.

Ici, sur cet angle de trottoir, il y a deux ans, il y avait du paturin. La peinture était solide, le nom est encore net, mais la plante n’est plus là.

Cette année, sur le même emplacement, un magnifique géranium à feuilles molles (il a fallu l’inventer ce nom là !) offrait à nos regard ses petites fleurs roses.

Le géranium est parti. Mais je me souviens de lui.

Vendredi 10 juin : DÉAMBULATION CONTÉE et BUFFET

Le Groupe d’Entraide Mutuelle de Nantes, Le Nouveau Cap organise une soirée festive animée par Belles de Bitume suivi d’un buffet, soirée ouverte à tous. durée du spectacle : 1 heure. Vendredi 10 juin 2016 à 19 h. Espace Animation Beaulieu. 4, rue Vaubourgoin à Nantes.

Dans dix jours : comptes rendus sur toutes les sorties : en avant goût, ci dessous photos du dimanche sous la pluie avec Gwenaëlle Montigné auquel participaient un public Vaillant et quelques parapluies solides et colorésP1220137

Dimanche 29 mai

Capture d’écran 2016-05-24 à 15.56.57DIMANCHE 29 MAI : Gwénaëlle Montigné, plasticienne, et Frédérique Soulard, conteuse, s’associent le temps d’un spectacle — d’une performance publique.
Rendez vous Dimanche 29 mai 2016 à 15 h 30
rue André Messager, 44000 Nantes. Sud Loire.
Affichage, écritures, contes, tisanes… Participation au Chapeau.

Samedi 28 Mai

SAMEDI 28 MAI : Dans le cadre de la saison du land art à l’espace culturel d’Herbignac, Belles de bitume contées par Frédérique Soulard dans les rues d’Herbignac et nommées par vous : Samedi 28 mai, départ à 15h30 de l’Espace culturel.
GRATUIT sur inscription au 02.51.76.90.40 ou bibliotheque@herbignac.com
http://espace-culturel.herbignac.com/herbi…/…/viewselection…Belles marque Aster du cap

Les prochaines sorties Belles de Bitume

BELLE : Dijon 22 Mai – 14 heures – fête de la nature et de la biodiversité – Espaces verts de la ville de Dijon
http://www.cotedor-tourisme.com/fics_monespacetourisme/fma/pdf/Programme-FeteNatureEtApidays-web.pdf
BELLE : Herbignac 28 mai – 15 H 30 – rendez vous à l’espace culturel d’Herbignac
BELLE : Nantes sud – 29 mai 15 H 30 – Rue André Messager – avec Gwénaëlle Montigné… participation au chapeau.
BELLE : Haute Indre 4 juin – 10 heures – départ au port de haute Indre – Mairie de Indre
BELLE : Nantes – Jeudi 9 mai 20 H 15 – Place du petit bois – chez Françoise Boudier sculptrice (10 euros)
BELLE : Nantes 10 Juin – 19 H – Rue Vaubourguoin Beaulieu Nantes – pour le GEM
cropped-images_bonjour_bb3.jpg