Plus je regarde plus elles existent !

Il y a 2 milliards d’années lorsqu’un arbre tombait, faisait-il du bruit si personne n’était là pour l’entendre ? Les oreilles sont-elles nées en même temps que le bruit ? Lorsque je marche sur les trottoirs et que je suis attentive, j’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de petites sauvages qui me saluent à l’angle du bitume. Est-ce que mon regard, fait-il exister ce que je regarde enfin ? Et lorsque je m’approche, je vois la beauté de la fleur rose de l’épilobe et si j’attends quelques jours, la gousse de section carrée s’ouvre en laissant apparaître des graines poilues dans un ordonnancement d’une beauté incroyable, qui s’envoleront au vent… quand mon regard les aura quittées ? Demain, peut-être en verrons nous à Sautron lors de la sortie Belles de bitume qui commence à 15 heures sous les halles de Sautron. J’aurai la petite charrette que Martine Ritz a embellie et des loupes de botanistes pour observer ces semences d’épilobe… et je raconterai des contes toujours plus merveilleux sur le végétal.epilobe 2 red

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s