Nommer le monde

LE POUVOIR DES MOTS. Les mots se savourent en bouche comme un fruit savoureux ! Les couleurs que l’on a nommées ont plus d’éclat : Outremer, terre de sienne brûlée, turquoise…, les objets ont plus de vie : cristal, boue, ciel…, les sensations les émotions ont plus d’existence : rêver, détester, aimer…
Le mot recrée l’objet qu’il désigne.
Quand le monde et ses objets changent, les mots changent !
Aujourd’hui, les pêches et les tomates « industrielles » n’ont plus de goût, alors, le mot qui les désigne en vient à perdre sa saveur. Et lorsque le mot a perdu son gout, on oublie le goût du fruit.
En changeant les mots, on recrée le monde : une femme de ménage devenue une technicienne de surface, n’est plus vraiment une femme, et fait autre chose que du ménage… Un agriculteur (du latin ager : champ et colere : cultiver) qui cultive son champ est devenu un exploitant agricole dont la fonction est d’exploiter la terre.
Mon métier c’est conteuse. Je suis bien contente ! J’aurais pu être compteuse… compteuse/comptable de chiffres ou encore compteuse d’étoiles dans le ciel. Beau métier pour rêver. Mais, moi, je conte avec des mots. Et je continue, surtout, à faire attention que les pêches que je ramasse ou achète aient bon goût ! Je ne voudrais pas perdre le sens du mot pêche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s