Prendre conscience de…

… ÊTRE ATTENTIFS À CHACUN DES MOTS QUE NOUS PRONONÇONS, avoir une parole impeccable !
Mauvaises Herbes, mauvaises Graines…
Celles qui ne sont pas comme on voudrait, celles qu’on ne maitrise pas…
Moi, aussi je disais « mauvaises herbes » car, on répète ce qu’on a appris et de nos bouches sortent des mots dont nous ne sommes pas conscients tant que nous n’en prenons pas conscience ! Et après, on se dit « mais qu’est-ce que je dis ? ». Et nous changeons de vocabulaire, d’expressions et d’opinion. mais il nous faut du temps pour trouver notre liberté de choix, de regard et de mots.
Depuis j’ai changé, je ne dis plus mauvais, je ne juge plus… Je dis les petites sauvages, je les appelle les adventices ou même les simples quand elle sont médicinales, je dis parfois herbes folles avec tendresse, je dis des choses que je CHOISIS !

Photos prises dans « ma » ruelle – © Frédérique Soulard
En Mai 2018 et 2019 : La ruine de Rome. Superbe. Une si belle herbe folle qui, après toutes ces années de recherche dessine un coeur vivant dans la faille de l’enduit gris qui délivre la pierre.
Automne 2018 et 2019 : La ruine de Rome traitée par le voisin à l’eau de javel. Oh la mauvaise herbe !
Mai 2020 : elle ne repousse plus… La mort !
J’ai pourtant vu qu’il n’était pas sorti, le vilain voisin, à l’heure du coronavirus car les autres herbes prospèrent, mais celle là, il l’a tuée (à vie !)
Je suis triste, mais je sais que la Ruine de Rome reviendra, un jour, et « le voisin à l’eau de javel » sera mort, et c’est elle qui gagnera comme son nom « ruine de Rome » l’indique ! Et toc !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s